Ces examens médicaux à effectuer avant de se marier

Vous vous aimez à la folie. Vous êtes persuadé que c’est l’amour de votre vie. Vous projetez de vous marier et de fonder une famille avec cette personne qui a fait vibrer votre cœur. C’est un bon projet, mais avant tout, il vous faut vous soumettre à quelques examens médicaux. C’est obligatoire. Quels tests devez-vous effectuer ? Et quel en est l’intérêt ?

Ce que dit la loi

La loi oblige les tourtereaux à se soumettre à une série de tests médicaux avant de pouvoir convoler. Ils obtiendront par la suite un certificat médical prénuptial, un des documents à remettre à la mairie pour le mariage civil. Mais outre le caractère obligatoire de ces examens, ceux-ci présentent aussi un réel intérêt pour les futurs mariés. Ils seront mieux informés sur l’état de santé de leur partenaire, ce qui leur éviterait d’être surpris dans le ménage. Ces tests médicaux sont prescrits pas un médecin généraliste et s’effectuent après une prise de sang en laboratoire.

Les examens à effectuer

La première série de tests permet à chacun du couple de déterminer son Rhésus, son groupe sanguin et ses éventuelles agglutines irrégulières. Dans le cas où la femme a un Rhésus négatif, le médecin l’informera des risques et lui fera savoir les mesures à prendre afin de les éviter. La fiancée doit aussi passer des tests de toxoplasmose et de rubéole. Ces maladies ne présentent aucun danger pour la future mère, mais peuvent être dangereuses pour le bébé (risques de malformation). Les examens prénuptiaux comprennent également le test de fertilité, notamment si la future mariée a plus de 35 ans. En effet, la fertilité de la femme diminue avec l’âge. Certaines maladies comme l’endométriose peuvent également causer l’infertilité. Les autres examens concernent les malades sexuellement transmissibles, à effectuer par chacun des futurs mariés. Ces derniers peuvent effectuer ensemble ou séparément les tests. Ces examens doivent être effectués au maximum deux mois avant la remise du dossier de mariage à la mairie. À noter que les analyses sont entièrement prises en charge par l’assurance maladie.

Les autres tests qui pourraient vous êtes nécessaires

Ceux énumérés ci-dessus sont les examens obligatoires à effectuer pour l’obtention d’un certificat médical prénuptial. Mais il y a d’autres analyses qui pourraient vous être utiles. Dans le cas où votre future épouse est enceinte, un test de paternité pourrait lever un doute sur l’origine de l’enfant. Savoir qu’il s’agit réellement de votre bébé vous rassurera. Mais un test de paternité peut être effectué pour de nombreuses autres raisons, par exemple en cas de suspicion d’échange de bébé à la maternité, ou encore pour confirmer l’absence d’erreur lors d’une FIV. Rendez-vous sur
le site pro paternité pour en savoir plus. Mais cette visite prénuptiale peut aussi être l’occasion pour les tourtereaux d’effectuer un test médical complet : examen gynécologique pour la prévention du cancer du sein et du col de l’utérus par exemple pour la femme, et l’examen de la prostate pour l’homme, etc.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *